Solutions Bosch pour la mobilité urbaine

Solutions Bosch pour la mobilité urbaine

Mardi 11 juillet 2017  

  • De l’utilisation partagée au stationnement : solutions pour une mobilité sans stress
  • De l’ABS au robot taxi : solutions pour une mobilité sans accidents
  • Des carburants de synthèse au scooter électrique : solutions pour une mobilité sans émissions

 

Solutions pour une mobilité sans stress
COUP :
Bosch propose d’ores et déjà des services de mobilité dans les métropoles. Le service de partage de scooters électriques Coup en constitue un bon exemple. Après Berlin, ce service vient d’être lancé à Paris. Bosch dispose déjà d’une flotte de 1600 scooters, et d’autres viendront les rejoindre.

Automotive Cloud Suite : Bosch lancera l’an prochain la Bosch Automotive Cloud Suite, une plateforme logicielle située véritablement au cœur de la mobilité connectée. Elle permet d’accéder en roulant au stationnement en ligne ou à la maison intelligente.

Intermodal : Bosch lance en juillet 2017 la phase de test d’un assistant de mobilité qui trouve le moyen le plus rapide pour circuler dans la ville en s’appuyant sur des données en temps réel. Grâce à l’application, les banlieusards gagnent en efficacité pour parvenir à destination, les villes gèrent la densité du trafic et les fournisseurs de services de mobilité améliorent le taux d’utilisation de leurs moyens de transport.

Stationnement connecté : Etape par étape, Bosch contribue au travers de ses projets à éliminer le stress lors de la recherche d’un emplacement de stationnement. Cette recherche demeure à l’origine d’un tiers de la circulation urbaine. Stationnement basé sur la communauté, gestion active des emplacements de stationnement ou encore service de voiturier automatisé : les solutions Bosch pour le stationnement connecté et automatisé permettent d’épargner du carburant, du temps et les nerfs.

Carte HD :  Avant la fin de la décennie, Bosch réalisera une carte numérique d’une grande précision qui contiendra également les signaux transmis par ses capteurs radar. Bosch collabore pour ce faire avec TomTom et avec les fournisseurs chinois AutoNavi, Baidu et NavInfo.

Logistique connectée : Dans les prochaines années, Bosch connectera et automatisera également le transport de marchandises. L’entreprise développe de tout nouveaux services logistiques, qui surveilleront par exemple le chargement à l’aide de capteurs micromécaniques intégrés. L’objectif est de réduire les coûts, d’améliorer l’efficacité des chaînes logistiques et de décharger l’infrastructure.

Voiture connectée : Au cours de la prochaine décennie, la voiture évoluera elle aussi avec l’interconnexion, se transformant en un troisième espace de vie après l’habitation et le bureau. Acheter en ligne ou réserver un vélo électrique durant ses déplacements sera à l’avenir d’une grande simplicité, comme en témoigne le véhicule de démonstration connecté de Bosch.
Solutions pour une mobilité sans accidents

ABS et ESP : Les anges gardiens électroniques que sont l’ABS et l’ESP sont des réalisations avant-gardistes signées Bosch. Ces systèmes ont déjà protégé des millions de personnes d’une collision en automatisant le freinage ou la direction pendant une fraction de seconde.

ABS pour vélos électriques : Bosch renforce la sécurité des utilisateurs de Pedelec (Pedal Electric Cycle) en lançant le premier système d’antiblocage de série pour vélos électriques. Ce nouveau développement permet d’empêcher le blocage de la roue avant et le décollement de la roue arrière. Cela réduit à la fois la distance de freinage et le risque de chute.

ABS pour motos : L’ABS10 Bosch pour motos est petit et léger. Ce nouveau système d’antiblocage pèse jusqu’à 30 % de moins que la génération 9, avec une taille réduite d’environ 45 %. Outre l’optimisation de la taille et du poids, Bosch s’est également attaché à réduire les coûts. Le système peut ainsi être désormais utilisé pour les petites motos d’une cylindrée inférieure ou égale à 250 cm3, un segment sensible au prix et très populaire dans les pays émergents.

Contrôle de stabilité pour motos : Le contrôle de stabilité pour motos MSC Bosch est un genre d’ESP pour motos. Le système détecte notamment l’inclinaison d’un deux-roues et ajuste instantanément ses interventions électroniques au freinage et à l’accélération pour les adapter à la situation. Le système Bosch permet ainsi à la moto de ne pas glisser ou se relever lors d’un freinage en virage, où surviennent la majorité des accidents de moto.

Système de protection numérique : Selon les estimations des experts Bosch en accidents, la communication entre les motos et les voitures pourrait prévenir près d’un accident de moto sur trois. Jusqu’à dix fois par seconde, les véhicules situés dans un rayon de plusieurs centaines de mètres échangent des informations sur le type de véhicule, la vitesse, la position et le sens de circulation. Bien avant qu’une moto puisse être vue par les conducteurs ou les capteurs de leurs véhicules, cette technologie les informe qu’une moto est en approche, leur permettant ainsi d’adopter une stratégie de conduite plus prédictive.

Systèmes d’assistance au conducteur : Ces assistants invisibles viennent en aide aux automobilistes en prenant en charge les tâches fatigantes ou monotones. Les systèmes surveillent l’environnement de la voiture à l’aide de capteurs radar, vidéo et à ultrasons. En intervenant sur la direction et le freinage, ils apportent une aide au conducteur par exemple pour se garer et quitter sa place de stationnement, pour changer de voie ainsi que dans les embouteillages. Les systèmes d’assistance au conducteur peuvent prévenir les accidents et constituent la base de la conduite automatisée.

Conduite automatisée : Aux côtés de Daimler, Bosch veut permettre la conduite entièrement automatisée (SAE niveau 4) et la conduite sans conducteur (SAE niveau 5) en ville d’ici le début de la prochaine décennie. L’objectif est notamment de développer et de lancer la production en série d’un système de conduite autonome pour taxis robots.

eCall pour motos : Sur la base d’algorithmes de collision intelligents, le système eCall contacte automatiquement les services de secours si le deux-roues est impliqué dans un accident, et transmet les données du véhicule et sa position à la centrale d’appel d’urgence.

Solutions pour une mobilité sans émissions
RDE : Les premiers modèles diesel répondant à la norme d’émissions Euro 6 dans les nouvelles conditions de « real driving emissions » ou RDE seront homologués dès cette année. Bosch mène actuellement pas moins de 300 projets RDE avec ses clients. Son objectif est de soutenir les constructeurs automobiles dans leurs efforts pour parvenir à ce que les véhicules diesel émettent encore moins d’oxydes d’azote sur route. L’entreprise a déjà démontré que c’était possible lors d’essais sur route en ville.

Filtre à particules : Bosch ne réalisera en Europe aucun développement sur des moteurs à essence dépourvus d’un filtre à particules. Le moteur diesel ne présente plus aucun problème de particules fines depuis l’introduction du filtre à particules, et c’est ce que nous souhaitons également réaliser pour le moteur essence.

48 volts : Le réseau de bord de 48 volts convient parfaitement aux entraînements hybrides d’entrée de gamme. Bosch est là encore un fournisseur de systèmes, du moteur électrique à la batterie, et affiche une activité prospère. Rien qu’en Chine, Bosch a remporté en 2016 cinq commandes majeures portant sur sa technique de batterie 48 volts.

Electromobilité légère : Les systèmes d’entraînement 48 volts 100 % électriques équiperont des véhicules d’un nouveau genre, très petits et très légers, dédiés au transport de personnes en ville. Bosch équipe également ces véhicules, qu’il s’agisse du deux-roues électrique Schwalbe ou du quatre-roues e.Go.

Essieu électrique : Bosch poursuit le développement de systèmes haute tension pour permettre également aux voitures d’une taille relativement importante d’être 100 % électriques. L’essieu électrique constitue une belle illustration de ces développements. Hautement efficace et facile à standardiser, il intègre le moteur, l’électronique de puissance et la boîte de vitesses dans un même boîtier.

Dernier kilomètre : L’électromobilité signée Bosch est également déjà présente dans les villes allemandes pour les livraisons de marchandises. L’entreprise fournit par exemple le système d’entraînement des Streetscooters de la Poste allemande. Il s’agit de la plus grande flotte de véhicules électriques d’Europe.

Carburants de synthèse : Le moteur à combustion peut lui-même devenir un entraînement de substitution s’il fonctionne avec des carburants de synthèse produits en utilisant de l’énergie renouvelable. Il préserve alors les ressources et devient neutre en CO2. Bien des chemins mènent à la mobilité non polluante, et Bosch les explore tous. 

 

 

---

 

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif d’environ 390 000 collaborateurs dans le monde (au 31/12/2016), le Groupe Bosch a réalisé en 2016 un chiffre d’affaires de 73,1 milliards d’euros. Ses activités sont réparties en quatre domaines : Mobility Solutions, Industrial Technology, Consumer Goods, et Energy and Building Technology. En tant que société leader de l'Internet des objets (IoT), Bosch propose des solutions innovantes pour les maisons intelligentes, les villes intelligentes, la mobilité connectée et l'industrie connectée. Le Groupe utilise son expertise en matière de technologie des capteurs, de logiciels et de services, ainsi que de son propre Cloud IoT pour offrir à ses clients des solutions inter- domaines et connectées à partir d'une source unique. L’objectif stratégique du Groupe Bosch s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde entier des « Technologies pour la vie ». Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans la quasi-totalité des pays du globe. Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe. Bosch emploie 59 000 collaborateurs en recherche et développement répartis dans 120 sites.

L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d’associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites www.bosch.be, www.bosch.com, www.iot.bosch.com, www.bosch-press.com, www.twitter.com/BoschPresse, https://www.linkedin.com/company/bosch-belgium