Le Prix de l’inventeur européen décerné au père de l’ESP

Le Prix de l’inventeur européen décerné au père de l’ESP

Anton van Zanten, retraité Bosch, est distingué pour son œuvre

Jeudi 9 juin 2016

  • Volkmar Denner, président du Comité de direction de Bosch : « Anton van Zanten est l’ange gardien d’innombrables conducteurs. »
  • L’ESP a sauvé plus de 8500 vies en Europe jusqu’à présent
  • L’ESP est le système de sécurité le plus important dans la voiture après la ceinture de sécurité
  • 64 % de tous les véhicules au monde sont équipés du système antidérapage.

Stuttgart, Allemagne/Lisbonne, Portugal – Anton van Zanten a été récompensé aujourd’hui à Lisbonne. Il a reçu l’ « European Inventor Award 2016 » pour avoir inventé le programme électronique de stabilisation (ESP). Ce prix, qui est remis par l’Office européen des brevets (OEB), lui a été décerné dans la catégorie « Lifetime achievement ». Anton van Zanten a développé le système anti-dérapage lorsqu’il était à la tête d’une équipe de 35 chercheurs chez Bosch, où il a travaillé pendant plus de 25 ans. Ce système est devenu un équipement de série pour la première fois en 1995, sur la Mercedes-Benz S600. « Anton van Zanten est l’ange gardien d’innombrables conducteurs », déclare Volkmar Denner, président du Comité de direction de Robert Bosch GmbH, ne tarissant pas d’éloges au sujet du lauréat. « L’invention de l’ESP est l’expression parfaite de notre devise, 'Des technologies pour la vie' », ajoute M. Denner. Rien qu’en Europe, l’ESP a sauvé jusqu’à présent plus de 8500 vies et a permis d’éviter plus de 250 000 accidents de la route. Cet exploit fait du système anti-dérapage le système de sécurité le plus important dans la voiture après la ceinture de sécurité ; encore plus important que l’airbag.

 

L’ESP est installé de série dans un nombre croissant de pays
L’ESP s’appuie sur des capteurs intelligents pour vérifier 25 fois par seconde qu’un véhicule se déplace effectivement dans la direction qui lui est demandée. Si les valeurs mesurées ne correspondent pas, le système anti-dérapage entre en action en réduisant d’abord le couple moteur. Si cela ne suffit pas, le système freine sur chaque roue de façon indépendante afin d’appliquer la force contraire nécessaire pour assurer la sécurité du véhicule. Si tous les véhicules étaient équipés d’un système anti-dérapage, 80 % de tous les accidents dus à un dérapage seraient évités. Depuis le 1er novembre 2014, l’ESP est obligatoire dans l’Union européenne sur toutes les voitures et tous les utilitaires légers de 3,5 tonnes maximum nouvellement immatriculés. En plus de l’Union européenne, le système anti-dérapage est également obligatoire en Australie, au Canada, en Israël, en Nouvelle-Zélande, en Russie, en Corée du Sud, au Japon, en Turquie et aux États-Unis. 64 % de toutes les voitures au monde sont équipées de l’ESP. Bosch a fabriqué jusqu’ici plus de 150 millions de systèmes ESP.

Une carrière riche en inventions et distinctions
En inventant le programme électronique de stabilisation, Anton van Zanten ne s’est pas limité à améliorer la sécurité routière. En effet, ce système est également à la base du développement des systèmes d’aide à la conduite et de conduite automatique. L’automatisation croissante de la conduite offre une chance unique de réduire encore le nombre d’accidents – d’un tiers rien qu’en Allemagne. L’ESP est sans conteste le coup de génie d’Anton van Zanten, mais ce n’est pas son seul fait d’armes. Ce Hollandais de 75 ans est un inventeur-né. Il a déposé environ 180 brevets pendant sa carrière d’ingénieur automobile. Outre l’ESP, il a notamment inventé le système électronique anti-retournement et le système de réduction du tangage des caravanes. Anton van Zanten a pris sa retraite en 2003. Encore aujourd’hui, il donne des conférences dans des universités sur les systèmes automobiles et fait de la consultance pour de nombreux constructeurs automobiles. Anton van Zanten a reçu d’innombrables distinctions pour ses contributions à la sécurité automobile. L' « European Inventor Award 2016 », un hommage à l’œuvre de sa vie, est donc de la plus haute importance.

Onzième édition de l'« European Inventor Award 2016 »  avec cinq catégories
L’ « European Inventor Award 2016 » est décerné depuis 2006. L’Office européen des brevets veut ainsi honorer les chercheurs, scientifiques, techniciens et inventeurs dont les inventions ont été brevetées par l’OEB et qui ont apporté une contribution exceptionnelle au progrès scientifique, technique et social. Ce qui est inédit, c’est que tout le monde peut nominer un inventeur. Un jury international indépendant a choisi 15 finalistes parmi les 400 nominés provenant de 13 pays proposés en 2016. Le jury a également choisi les gagnants dans cinq catégories : « Industrie », « Petites et moyennes entreprises (PME) », « Recherche », « Pays non européens » et « Lifetime achievement ». Le gagnant d’un European Inventor Award reçoit un trophée représentant une voile, un symbole de découverte et d’ingéniosité. Le trophée est fabriqué chaque année dans un nouveau matériau.

 

Photos pour la presse : 1-BBM-22303, 1-BBM-22304, 1-BBM-22305, 1-BBM-22306

Vidéo :
https://vimeo.com/163821919

Contact pour la presse : Peter De Troch, +32 (0)2 525 53 46

 

---

                       

Mobility Solutions constitue le secteur d'activités le plus important du Groupe Bosch. En 2015, le chiffre d'affaires de ce secteur s’est élevé à 41,7 milliards d'euros, soit 59 % du chiffre d'affaires global Mobility Solutions est actif dans les domaines suivants : technique d’injection pour moteurs à combustion, périphériques pour la chaîne cinématique, concepts de transmission de substitution, technique de sécurité active et passive, systèmes d’assistance et de confort, information et communication automobile, ainsi que prestations de service et techniques pour la rechange. Des innovations automobiles majeures telles que la gestion électronique du moteur, le système électronique de stabilité ESP® ou encore la technologie diesel Common Rail sont signées Bosch.

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. La compagnie emploie environ 375 000 collaborateurs dans le monde (statut au 31 décembre 2015) et a réalisé un chiffre d’affaires de 70,6 milliards d’euros en 2015. Ses activités sont divisées en quatre secteurs: Mobility Solutions, Industrial Technology, Consumer Goods, and Energy and Building Technology. Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans près de 150 pays. Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe. Bosch emploie 55 800 collaborateurs en recherche et développement répartis dans près de 118 sites à travers le monde. Son objectif stratégique s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde entier des Technologies pour la vie.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites www.bosch.com, www.bosch.be et www.bosch-press.com, http://twitter.com/BoschPresse.