Les voyageurs d’affaires du Benelux ne sont pas conquis par les nouvelles méthodes de paiement

Les voyageurs d’affaires du Benelux ne sont pas conquis par les nouvelles méthodes de paiement

Les cartes corporate restent le mode de paiement le plus populaire selon une étude AirPlus

Mardi 27 juin 2017 — 26% des voyageurs d’affaires de la Belgique, des Pays-Bas et du Luxembourg sont sceptiques quant à l’utilisation des méthodes de paiement proposées par les nouveaux acteurs comme Apple, Google et Paypal. Seuls 18% d’entre eux sont prêts à les essayer. Ces résultats sont différents à l’international : si 14% des voyageurs sont résolument contre, 44% se disent prêts à utiliser ces nouveaux modes de paiement. C’est ce que met en évidence l’enquête International Travel Management Study, pour laquelle AirPlus International,  fournisseur mondial de solutions de paiement pour voyages d’affaires, a interrogé 3.233 voyageurs d’affaires et travel managers dans 24 pays en 2016.

Parmi les voyageurs d’affaires du Benelux qui envisagent l’utilisation des modes de paiements proposés par les nouveaux acteurs du marché, 49% considèrent qu’ils présentent l’avantage d’être pratiques et rapides. Les contre-arguments les plus fréquemment cités sont la sécurité (39%), le manque d’informations (21%) et le réseau trop restreint pour l’acceptation de ces méthodes de paiement (10%).

Le Benelux se montre également plus réservé que le reste du monde en ce qui concerne les paiements mobiles. 72% n’ont encore jamais payé via leur smartphone, par rapport à 56% pour l’international. Parmi ceux ayant déjà utilisé leur smartphone pour effectuer un paiement, 56% l’ont fait pour des dépenses privées, 20% lors d’un déplacement professionnel et 24% autant pour des dépenses privées qu’en voyage d’affaires. Là encore, les principaux obstacles cités sont la sécurité (43%), et le nombre limité d’endroits où il est possible de payer avec un portable (19%).

Selon les travel managers interrogés, la carte corporate (83%) est la plus souvent utilisée pour les paiements avant et pendant les voyages d’affaires, suivie par les factures (68%), les cartes de crédit privées (41%) et le paiement en espèces (29%). Les paiements virtuels, via mobile ou via carte de crédit virtuelle, concernent 12% des sociétés au Benelux. 10% des voyageurs d’affaires ont déjà payé virtuellement, via des applications de paiement ou d’autres méthodes virtuelles. Les arguments avancés contre le recours aux cartes de crédit virtuelles sont les directives d’entreprise qui n’autorisent pas les paiements virtuels (55%) et le manque d’informations (37%). 

Autre résultat marquant : 53% des travel managers qui analysent les coûts n’utilisent à cette fin aucun outil ou logiciel spécifique.

La crise économique semble être bel et bien terminée selon les voyageurs d’affaires et travel managers du Benelux. Ainsi, en 2016, 49% des voyageurs d’affaires n’ont pas ressenti d’impact de la situation économique sur leurs déplacements et 25% ont remarqué au contraire que les voyages se sont intensifiés. C’est également le sentiment des travel managers, dont 42% n’ont pas ressenti d’effet de crise, alors que 28% notent même un effet positif. Concernant les prévisions, 92% pensent voyager autant, voire davantage en 2017. Le transport aérien est particulièrement concerné, avec 33% anticipant une hausse.

Brexit: travel managers contre voyageurs d’affaires

Une divergence d’opinion intéressante entre les voyageurs et leurs travel managers émerge au sujet des conséquences du Brexit. 50% des travel managers britanniques prévoient que la sortie de l’UE entrainera davantage de déplacements professionnels. Après les Américains, les Anglais se montrent ainsi les plus optimistes. 95% d’entre eux pensent dépenser plus pour les voyages en 2017 grâce à des taux de change bas favorisant les exportations et les acquisitions internationales.

Au contraire, les voyageurs britanniques ne sont que 19% à juger que la sortie de l’UE aura des effets positifs, des chiffres très en-dessous de la moyenne des voyageurs. Seuls 17% anticipent plus de voyages d’affaires. En effet, beaucoup craignent que la baisse de la Livre ne rende les voyages trop chers pour les entreprises britanniques.

---

À propos d’AirPlus International :
AirPlus est un fournisseur international de solutions de premier plan pour la gestion quotidienne des voyages d’affaires. Plus de 49 000 clients professionnels se fient à AirPlus pour le paiement et l’analyse des dépenses liées aux voyages d’affaires. Les produits et services sont commercialisés dans le monde entier sous la bannière d’AirPlus International. AirPlus Company Account est le compte à facturation centralisée le plus performant à être basé sur UATP. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.airplus.com.

 

Contactez-nous

Soumaya Stitou

Marketing Communications Manager Benelux

AirPlus International