Les cartes de crédit virtuelles, un mode de paiement d’avenir pour les voyageurs d’affaires

Les cartes de crédit virtuelles, un mode de paiement d’avenir pour les voyageurs d’affaires

Selon le livre blanc de BCD Travel, ce nouveau mode de paiement simplifie la lutte contre la fraude et répond à la nouvelle législation européenne

Mardi 1 mars 2016 — Deux entreprises sur trois furent victimes l’an passé de fraude ou de tentative de fraude. Une organisation sur trois doit faire face à la fraude via les cartes corporate, selon la dernière enquête de l’«Association for Financial Professionals ». BCD Travel analyse les méthodes de paiement courantes dans un nouveau livre blanc, et présente « Virtual Payment Automation » (automatisation de paiement virtuel) comme alternative. Le spécialiste du voyage d’affaires répond également de cette manière aux changements récents apportés à la législation européenne, qui rendent plus difficiles les paiements avec cartes individuelles pour dépenses d’affaires.

Les méthodes de paiement traditionnelles telles que les cartes de crédit professionnelles comportent un certain nombre de risques. Ce sont surtout les entreprises avec des voyageurs occasionnels qui remboursent souvent tous les frais de voyages sans condition. Cela les rend fragiles et fait d’eux une cible facile pour les abus avec des notes de frais parfois trop élevées. L’automatisation de paiement virtuel offre une solution à ce problème.

Virtual Payment Automation (VPA) crée pour chaque réservation d’hôtel une carte de crédit virtuelle. Le voyageur peut ainsi régler ses frais d'hôtel sans avoir à avancer d’argent. Ensuite le système centralise les données et produit des rapports détaillés avec un aperçu global des coûts. Une limite et une date d'expiration sont réglées au préalable sur la carte de crédit virtuelle pour éviter les abus. Les dates d’arrivée et de départ sont aussi enregistrées sur la carte. Pour les hôtels, il n'y a pas de différence entre une carte ordinaire et une carte virtuelle. Par exemple, dans un hôtel qui accepte MasterCard ou Visa, vous pouvez également payer avec une carte de crédit virtuelle.

"Depuis la nouvelle législation qui pose une limite sur les frais d'interchange pour les paiements en Europe, les transactions par carte de paiement sont devenues beaucoup plus transparentes. Nous devrions en voir l'impact en 2016 : les entreprises vont limiter les paiements effectués avec des cartes individuelles. Ajoutez à cela la tendance à la généralisation des paiements mobiles dans les prochaines années, et vous entrevoyez déjà les méthodes alternatives de paiement telles que les cartes de crédit virtuelles. BCD Travel va encore plus loin avec Virtual Payment Automation, l'outil que nous proposons avec Conferma. Notre objectif est de centraliser tous les paiements. De la sorte, le voyageur ne doit plus avancer les frais, le montant du paiement correspond bien à la réservation, les données sont recueillies directement et le contrôle des paiements exige beaucoup moins d'efforts », explique Heinz Jennewein, vice-président EMEA chez BCD Travel.

Les avantages de Virtual Payment Automation pour les entreprises :

  • Diminution des risques de fraude. Une carte de crédit virtuelle n’est valable qu’un certain temps, a une limite de dépenses et ne peut être utilisée qu’avec certains fournisseurs définis.
  • Une meilleure conformité avec la politique de voyage. Avec les cartes de crédit virtuelles, il est possible de définir des paramètres, comme par exemple un montant maximal de dépenses ou un choix de fournisseurs restreint.
  • Comprendre les données. Chaque carte de crédit virtuelle a un identifiant unique qui mémorise le montant et l’objet des dépenses du voyageur.

Dans le livre blanc « A Virtual (Payment) Reality », BCD Travel analyse les avantages des cartes de crédit virtuelles et fournit des lignes directrices pour leur utilisation.

 

À propos de BCD Travel
BCD Travel aide les entreprises à rationaliser leurs coûts pour leurs voyages d’affaires. Aux voyageurs, nous fournissons des outils qui leur permettent de prendre sur place les décisions appropriées. Ils restent ainsi productifs et leur sécurité est assurée. Aux chargés de voyage et aux acheteurs, nous les conseillons pour optimiser leur programme voyage. Aux administrateurs, nous assurons la conformité des programmes voyage à leurs objectifs d'entreprise. En bref, nous aidons nos clients à voyager mieux et plus efficacement. Nous réalisons ces objectifs dans 110 pays, grâce à plus de 11 000 collaborateurs à la fois créatifs, motivés et expérimentés. D’où un taux de rétention client au top du secteur de 96% et US$24,2 milliards de ventes en 2014. Pour en savoir plus, allez sur www.bcdtravel.fr.

À propos de BCD Group
BCD Group est l’un des principaux acteurs sur le marché du voyage. Fondée en 1975 par John Fentener van Vlissingen, la société privée comprend BCD Travel (voyages d’affaires), Travix (voyages en ligne : CheapTickets, Vliegwinkel, BudgetAir, Flugladen et Vayama), Park 'N Fly (parkings à proximité des aéroports), et les coentreprises Parkmobile International (applications mobiles pour le parking) et AERtrade (consolidation et exécution). BCD Group emploie plus de 12.500 personnes et est active dans plus de 110 pays avec un chiffre d’affaires de US$25,6 milliards, dont US$10 milliards de chiffre d’affaires des partenaires. Pour plus d’informations, consultez www.bcdgroup.com.

Contact presse
Carine Morin
Outsource Communications
bcdtravel@outsource.be
+32 2 451 00 03

Contactez-nous