CES® 2017 : l’Internet des Objets se personnalise – Bosch met l’accent sur les assistants intelligents

CES® 2017 : l’Internet des Objets se personnalise – Bosch met l’accent sur les assistants intelligents

L’interconnexion aborde une nouvelle phase de développement

Mercredi 4 janvier 2017

  • Werner Struth, membre du Directoire de Bosch : « Avec la personnalisation, Bosch fait progresser la nouvelle tendance en matière d’interconnexion »
  • Les produits deviennent des compagnons intelligents dans tous les domaines de la vie : maisons intelligentes, villes intelligentes, mobilité connectée et Industrie 4.0
  • Nouveau concept car : la voiture se transforme en assistant 
  • Première mondiale : Bosch présente un robot domestique
  • Nouvelle plateforme IoT : histoires, vidéos et animations sur le monde connecté de Bosch à l’adresse iot.bosch.com 

Las Vegas – Imaginez que vous ayez un compagnon personnel ou un ange gardien dans chaque domaine de la vie. Quelqu’un qui saurait à coup sûr si vous avez laissé le four allumé et cela même si vous êtes déjà au volant de votre voiture ou au bureau. Au salon CES® 2017, Bosch montre que les solutions connectées ont déjà fait de cette vision une réalité. « La personnalisation est une tendance croissante dans le domaine de l’interconnexion, et nous faisons progresser cette tendance », a déclaré Werner Struth, membre du Directoire de Bosch, lors de la conférence de presse organisée par la société à l’occasion du salon CES 2017 de Las Vegas. Lors du plus grand salon au monde dédié à l’électronique grand public, le fournisseur mondial de technologies et de services se concentre sur un certain nombre de domaines : maisons intelligentes, villes intelligentes, mobilité connectée et Industrie 4.0.

Avec la personnalisation des produits et services, l’interconnexion aborde une nouvelle phase de développement : « L’émotion gagne le monde connecté. Les appareils deviennent des compagnons intelligents qui facilitent la vie au quotidien et renforcent la sécurité à la maison, dans les villes, à bord des voitures et au travail. » Selon une récente étude, plus de 60 % des personnes interrogées pensent que les assistants intelligents sont utiles. « Bosch regroupe tous les aspects du monde connecté. De par notre structure, nous sommes bien préparés pour jouer un rôle de leader dans la personnalisation de l’interconnexion », a déclaré Werner Struth. Très peu d’entreprises industrielles disposent d’une expertise comparable dans l’ensemble des trois niveaux de l’Internet des Objets : Bosch possède une vaste expérience en matière de technologie des capteurs, de logiciels et de services, et dispose même de son propre IoT cloud. La société fait ainsi figure de guichet unique pour l’Internet des Objets (Internet of Things ou IoT). La sécurité des données y joue un rôle central. « Les clients et utilisateurs disposent d’une transparence totale et décident eux-mêmes comment leurs données sont utilisées ».

De plus, Bosch s’est fixé comme objectif d’interconnecter la totalité de ses produits électroniques et de proposer un pack de services connectés pour chacun de ses produits. L’accent est mis essentiellement sur le client : « Les technologies connectées doivent toujours présenter un intérêt.  Il est devenu de plus en plus important d’offrir des fonctions et services intelligents additionnels adaptés aux besoins individuels et aux habitudes d’utilisation de nos clients », a précisé Werner Struth. C’est de plus en plus souvent possible grâce à la personnalisation des produits et solutions via l’interconnexion.

La voiture devient un assistant personnel
A l’horizon 2022, le marché mondial de la mobilité connectée devrait progresser de près de 25 % par an. En quelques années, les voitures deviendront un élément actif de l’IdO et seront capables de communiquer avec d’autres moyens de transport ainsi qu’avec la maison intelligente. Au salon CES® 2017, Bosch présente un nouveau concept car qui montre comment différents domaines de la vie seront étroitement interconnectés dans le futur. « Le véhicule jouera un rôle central dans la communication interdomaines », a expliqué Werner Struth. La communication personnalisée entre la voiture et son conducteur sera également étendue : de nouvelles fonctions connecteront la voiture à son environnement, à la maison intelligente et à l’atelier. Ces fonctions permettront la mise en place de la conduite hautement automatisée. « Bosch travaille avec détermination à ce que la mobilité et les services intelligents ne fassent plus qu’un », a déclaré Werner Struth. « Si la voiture est connectée à la maison intelligente ou à la ville intelligente via le cloud, les avantages procurés seront tangibles. L’interconnexion transforme la voiture en un assistant sur roues. »

De plus, le concept car de Bosch est équipé d’une large gamme de technologies innovantes : dès que le conducteur prend place au volant par exemple, la technologie faisant appel à la reconnaissance faciale règle le volant, les rétroviseurs, la température dans l’habitacle et la station radio en fonction de ses préférences. Le système est commandé via un affichage comportant des touches à retour haptique et un système de commande gestuelle innovant, qui tous deux fournissent un retour tangible lorsqu’ils sont utilisés. Si la voiture est hautement automatisée, des services basés sur le cloud autorisent des vidéoconférences, ou permettent au conducteur et aux passagers de planifier leurs achats du week-end ou de regarder les dernières vidéos. Selon une étude que Bosch a commandée récemment, la conduite hautement automatisée fera gagner près de 100 heures par an en 2025 aux conducteurs parcourant un nombre de kilomètres moyen aux Etats-Unis, en Allemagne ou encore en Chine. Sur le plan purement technique, ce sont des unités de commande de communication telles que la Bosch Central Gateway qui rendent l’interconnexion possible. Cette passerelle est un hub qui permet de communiquer avec tous les domaines à travers tous les bus de données. ETAS et ESCRYPT, qui toutes deux appartiennent au Groupe Bosch, fournissent les solutions de transmission et de cryptage. Elles garantissent la sécurité lors des mises à jour des logiciels des véhicules basées sur le cloud, et cela pendant toute la durée de vie du véhicule. Si la voiture communique avec son environnement, les mises à jour de sécurité doivent être effectuées d’une manière régulière.

Lorsqu’elle communique avec son environnement, la voiture prend également en charge des tâches importantes dans la ville connectée. Avec le stationnement basé sur la communauté par exemple, la voiture devient un localisateur de places de stationnement. En passant à leur hauteur sur la route, la voiture détecte les espaces libres entre les voitures garées. Un service basé sur le cloud et utilisant ces données pour élaborer une carte des emplacements de stationnement en temps réel permet au chauffeur de gagner beaucoup de temps et d’argent tout en réduisant son niveau de stress.

Les assistants connectés assument de nouvelles fonctions à la maison
A leur domicile, les utilisateurs peuvent également faire appel à l’Internet des Objets pour disposer d’une large gamme d’assistants intelligents qui leur facilitent la vie et la rendent plus sûre. Certains produits peuvent même déjà réaliser plusieurs fonctions à la fois : le détecteur de fumée par exemple contrôle également la qualité de l’air, et sa sirène peut être utilisée pour faire fuir les hôtes indésirables.

Le système Bosch pour la maison intelligente permet de commander les appareils connectés du domicile via une unique application. Avec le gestionnaire de scénarios, la maison intelligente devient même plus intuitive. En quittant votre domicile, vous n’avez plus besoin de vérifier si vous avez éteint le chauffage, les appareils électriques ou l’éclairage. Vous gagnez ainsi en sécurité et en confort. En activant les scénarios d’un simple clic, le gestionnaire de scénarios effectue des tâches de routine via l’application Bosch smart home.

Des produits conçus d’emblée comme des assistants intelligents
Avec la personnalisation des solutions connectées, les technologies et services sont adaptés aux besoins individuels. Mais qui plus est, Bosch développe des produits conçus spécifiquement pour être des assistants personnels. Ils peuvent également communiquer avec leurs utilisateurs. « My kitchen elf », ou Mykie en abrégé, en constitue un bon exemple. Avec ce concept, BSH Hausgeräte GmbH a fait son entrée dans le monde des assistants personnels. Mykie est commandé par la voix de l’utilisateur. Il l’écoute, répond à ses questions et l’aide pour les tâches quotidiennes. Il connaît par exemple avec précision le contenu du réfrigérateur et sait d’emblée dans combien de temps le gâteau sera cuit et si l’après-midi sera ensoleillé. Avec l’assistant connecté Mykie, l’utilisateur peut piloter l’ensemble des appareils électroménagers Home Connect. Mykie peut aussi réunir des utilisateurs virtuellement, afin qu’ils puissent par exemple cuisiner ensemble ou échanger des idées de recettes.

Une première mondiale : Bosch présente un nouveau robot domestique
Mayfield Robotics, la start-up que soutient Robert Bosch Start-up GmbH (BOSP), se concentre sur l’activité des robots domestiques. La société est spécialisée dans le développement de robots domestiques. Au salon CES® 2017, elle présente Kuri, son premier robot commercial dont le lancement aux Etats-Unis est prévu pour fin 2017. Le robot mesure environ 50 cm de haut et est équipé d’un grand nombre de capteurs. Il peut se déplacer à travers la pièce tout en recherchant les trajectoires les plus courtes. Kuri interagit avec les personnes et devient ainsi un membre de la famille. Il peut par exemple jouer de la musique ou informer les parents retenus dans les embouteillages que leurs enfants sont bien rentrés de l’école. Plus de 30 ingénieurs et concepteurs robotiques travaillent au siège californien de la start-up à Redwood City. Ils bénéficient tout particulièrement de la liberté de création et de la culture très inspirante de la création d’entreprise dans la Silicon Valley. « Les investissements ciblés dans des start-up créatives sont importants pour Bosch, car ils nous permettent de répondre très vite aux nouvelles tendances. Et ainsi, nous sécurisons notre accès aux développements industriels disruptifs », a expliqué Werner Struth.

Les assistants sont également présents dans l'industrie connectée
Les assistants jouent également un rôle majeur dans l'industrie connectée. Le robot APAS par exemple autorise une production à la fois flexible et efficace. Il prend en charge les tâches fatigantes, dangereuses ou monotones et est conçu pour coopérer étroitement avec les êtres humains. Grâce à sa peau munie de capteurs, l’assistant de production automatique détecte si un être humain se rapproche trop près et s’immobilise immédiatement.

Bosch a conçu spécifiquement l’APAS en vue de son utilisation dans l’Industrie 4.0 ou Industrie connectée. En tant que fournisseur et utilisateur majeurs de technologies Industrie 4.0, Bosch est mieux armé que n’importe quelle autre société.

Avec sa nouvelle solution IoT Gateway, la société fait également bénéficier les opérateurs de machines anciennes des avantages qu’offre l’industrie connectée. « De nombreuses machines ne sont pas connectées, car elles ne sont pas équipées des éléments indispensables à la production connectée, à savoir capteurs, logiciels ou encore la connexion aux systèmes IT de l’entreprise », a déclaré Werner Struth. « A l’échelle mondiale, le marché des solutions installables en seconde monte telles que Bosch IoT gateway est de l’ordre de plusieurs milliards. » IoT Gateway associe la technologie des capteurs, des logiciels et un système de commande industrielle compatible avec l’IdO, ce qui permet de surveiller l’état des machines. Selon Werner Struth, l’industrie a besoin de machines connectées pour assurer son succès à long terme. C’est précisément ce qu’offre le Bosch IoT gateway : une solution rapide et flexible.

La vision Bosch de l’Internet des Objets
« Nous pensons que l’interconnexion est bien plus qu’une simple technologie. Elle fait partie de nos vies. Elle améliore la mobilité, façonne les villes du futur, rend les maisons plus intelligentes, connecte l’industrie et améliore l’efficacité des systèmes de santé. Dans tous les domaines de la vie, Bosch travaille à rendre le monde connecté, un monde qui ouvre des possibilités que personne n’aurait pu imaginer. Aussi ne devons-nous pas nous limiter à fabriquer des appareils connectés. Etablissons des connexions qui apportent de réels avantages : partout dans le monde, sur l’ensemble du web, au sein du cloud. Connectons les créateurs aux investisseurs, les rêveurs aux faiseurs, les éléments avec le tout. Relions le virtuel au physique et laissons dans notre monde un héritage durable. Soyons tout simplement connectés, « simply.connected ».

 

Découvrez Bosch au CES 2017 à Las Vegas, Nevada, USA :
Au CES 2017, Bosch démontrera que l’Internet des Objets devient chaque jour plus populaire et transforme les produits en partenaires. Les technologies connectées apportent une assistance personnalisée dans tous les domaines de la vie quotidienne : elles améliorent la mobilité, façonnent la vie dans les villes de demain, rendent les maisons plus intelligentes et les soins de santé plus performants, et fonctionnent de façon holistique. Bosch sera présent au CES pour la cinquième année consécutive et proposera un large éventail de solutions pour ceux qui sont « simply.connected ».
Vous pouvez télécharger le dossier de presse ici

Suivez les annonces de Bosch au CES 2017 via Twitter : #BoschCES

Stand de Bosch : Du jeudi 5 janvier 2017 au dimanche 8 janvier 2017 : Central Hall, #14128

Les experts de Bosch prennent la parole :

 

---

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. La compagnie emploie environ 375 000 collaborateurs dans le monde (statut au 31 décembre 2015) et a réalisé un chiffre d’affaires de 70,6 milliards d’euros en 2015. Ses activités sont divisées en quatre secteurs : Mobility Solutions, Industrial Technology, Consumer Goods, and Energy and Building Technology. Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 440 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans près de 150 pays. Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe. Bosch emploie 55 800 collaborateurs en recherche et développement répartis dans près de 118 sites à travers le monde. Son objectif stratégique s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde entier des Technologies pour la vie.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites www.bosch.com, www.bosch.be et www.bosch-press.com, http ://twitter.com/BoschPresse.

 

Kuri
Mykie