Bosch crée une division dédiée aux services de mobilité connectés

Bosch crée une division dédiée aux services de mobilité connectés

Les services de mobilité, un marché porteur

Mercredi 21 février 2018

  • Volkmar Denner, Président du Directoire de Bosch : « L’interconnexion modifie fondamentalement notre façon de nous déplacer. »
  • Un nouveau service de covoiturage : Bosch acquiert la start-up américaine SPLT
  • Une nouvelle métropole : le service de partage de scooters électriques démarre à Madrid
  • Une première mondiale : « system!e » – De nouveaux services facilitent l’électromobilité au quotidien
Berlin / Stuttgart, Allemagne – Bosch poursuit sa transformation en tant que fournisseur de services de mobilité. Au sein de la nouvelle division Connected Mobility Solutions, plus de 600 collaborateurs développeront et commercialiseront à l’avenir des services de mobilité numériques. Cela inclut des offres de partage de véhicules, des services de covoiturage et des offres de services basées sur l’interconnexion destinées aux automobilistes. « L’interconnexion modifiera fondamentalement notre façon de nous déplacer et contribuera à résoudre les problèmes de circulation actuels. Grâce à elle, notre vision d’une mobilité sans émission, sans stress et sans accident deviendra réalité », a déclaré Volkmar Denner, le Président du Directoire de Bosch, lors de la conférence IoT Bosch ConnectedWorld 2018 organisée à Berlin. L’interconnexion offre un énorme potentiel commercial. A l’horizon 2025, plus de 470 millions de véhicules connectés sillonneront les routes du monde entier (source : PwC). Dans quatre ans seulement, le marché des services de mobilité et services numériques devrait déjà atteindre 140 milliards d’euros (source : PwC). « La conduite connectée constitue un secteur porteur pour Bosch, qui table avec ses solutions sur une forte croissance à deux chiffres », a déclaré Volkmar Denner. L’ambition pour la nouvelle division est d’étendre encore davantage la gamme de services existante. Les services de mobilité Bosch alertent par exemple les automobilistes en présence d’un véhicule circulant à contresens ou transforment les smartphones en clés de contact. La dernière nouveauté porte sur un service de covoiturage proposé par la start-up américaine Splitting Fares Inc. (SPLT) reprise par Bosch. Volkmar Denner a par ailleurs présenté « system!e » à Berlin. Les services connectés pour l’électromobilité faciliteront davantage encore l’utilisation de véhicules électriques au quotidien pour le marché grand public.

Bosch fait son entrée dans l’activité des services de covoiturage

Le covoiturage constitue un marché porteur dans le secteur de la mobilité connectée, avec des services en ligne et des applications pour le covoiturage et l’organisation de services pour les conducteurs et les taxis. D’ici 2022, le nombre d’utilisateurs de services de covoiturage progressera de 60 % dans le monde pour atteindre 685 millions de personnes (source : Statista). Jusqu’à présent, les offres sont le plus souvent destinées directement aux personnes voyageant par hasard dans la même direction ou souhaitant organiser un voyage à la dernière minute. Les entreprises et les « navetteurs », qui empruntent le même moyen de transport chaque jour pour aller travailler, sont en revanche moins ciblés. C’est précisément là qu’intervient SPLT. La start-up américaine, récemment reprise par Bosch, a développé une plateforme permettant aux entreprises, universités ou municipalités d’organiser du covoiturage pour leurs collaborateurs. Cette approche B2B cible directement les navetteurs : concrètement, SPLT rapproche avec son application des personnes souhaitant effectuer le trajet ensemble jusqu’au même lieu de travail ou d’études. L’avantage est que les personnes concernées sont collègues. De ce fait, les passagers ne voyagent pas dans la voiture de parfaits inconnus. Un algorithme trouve en quelques secondes les bons participants au covoiturage, calcule l’itinéraire le plus rapide en fonction de la circulation et prend en charge la coordination autrefois laborieuse du lieu de départ, de l’heure de départ, du meilleur itinéraire et des passagers. Faire du covoiturage permet donc de s’épargner du stress, des dépenses et de préserver l’environnement. De plus, les entreprises contribuent ainsi à la réduction du trafic.

« Avec l’interconnexion, nous réinventons la voiture mais aussi la façon dont nous utilisons les moyens de transport », poursuit Volkmar Denner.

Des services numériques pour les véhicules électriques
La filiale Bosch COUP a lancé un service de location de scooters électriques dès 2016 à Berlin. Après Paris l’an dernier, c’est au tour de Madrid cette année de proposer ce service de location. Au total, ce seront ainsi 3500 scooters électriques qui seront mis à disposition. « Les services numériques vont accélérer la conduite électrique », a déclaré Volkmar Denner. Lors de la conférence IoT, le Président du Directoire de Bosch a présenté « system!e », un système complet pour les voitures électriques combinant les composants d’un groupe motopropulseur électrifiés et connectés et de nouvelles solutions de services. Sur le plan technique, Bosch associe pour ce faire une motorisation électrique à la Bosch Automotive Cloud Suite. A partir de cette interaction, l’entreprise développe des services basés sur Internet. A l’avenir, la voiture électrique intelligente saura par exemple très précisément quand elle sera au bout de son autonomie, mais aussi où elle pourra se recharger.

Finie l’angoisse de la panne : des services facilitent l’utilisation au quotidien
La peur de tomber en panne d’électricité avec une voiture électrique fait fuir de nombreux acquéreurs potentiels. « system!e » y apporte un remède : l’interconnexion de la motorisation électrique avec le cloud permet par exemple une « prévision élargie de l’autonomie ». Un algorithme tient compte des données du véhicule telles que l’état de charge actuel de la batterie, la consommation d’énergie pour le chauffage ou la climatisation, le style de conduite du conducteur et des informations issues de l’environnement. Cela inclut les données topographiques du trajet restant à parcourir et la situation actuelle du trafic. Sur la base de ces informations, le service calcule l’autonomie avec fiabilité et précision. Pour des trajets relativement longs à bord d’une voiture électrique, la prévision élargie de l’autonomie est complétée par « l’assistant de recharge ». Ce dernier connaît toutes les bornes de recharge sur un trajet donné, Munich-Hambourg par exemple, planifie en amont les arrêts obligatoires pour recharger la batterie et gère l’ensemble du processus de paiement. Et grâce à des informations complémentaires telles que restaurants, cafés ou possibilités de shopping, les automobilistes peuvent utiliser au mieux le temps que dure la recharge et se détendre. Un troisième service contribue à améliorer le bilan énergétique de la maison intelligente lors de la recharge. Il intègre la voiture électrique dans le réseau électrique de la maison intelligente, ce qui signifie que la batterie du véhicule vient compléter l’accumulateur fixe pour l’installation photovoltaïque de la maison. La voiture absorbe l’énergie solaire excédentaire la journée pour la réinjecter la nuit dans le réseau, en cas de besoin. « Pour Bosch, la mobilité va au-delà de la voiture. Forts de nos vastes compétences techniques dans de nombreux domaines, nous sommes les plus à même de développer et commercialiser des écosystèmes pluridisciplinaires », a expliqué Volkmar Denner.

Bosch ConnectedWorld IoT Conference
En matière d’Internet des objets, Bosch bénéficie d’un large positionnement avec ses solutions pour la mobilité connectée, l’industrie connectée, les systèmes énergétiques connectés et les bâtiments connectés. Lors du forum Bosch ConnectedWorld de Berlin, cette année la cinquième édition, plus de 70 exposants montrent tout ce qui est d’ores et déjà possible en matière d’Internet des objets et la façon dont tout cela améliorera la vie des gens au quotidien. 

---

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif d’environ 400 500 collaborateurs dans le monde (au 31/12/2017), le Groupe Bosch a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 78 milliards d’euros selon les données provisoires. Ses activités sont réparties en quatre domaines : Solutions pour la mobilité, Techniques industrielles, Biens de consommation et Techniques pour les énergies et les bâtiments. En tant que société leader de l’Internet des objets (IoT), Bosch propose des solutions innovantes pour les maisons intelligentes, les villes intelligentes, la mobilité connectée et l’industrie connectée. Le Groupe utilise son expertise en matière de technologie des capteurs, de logiciels et de services, ainsi que de son propre Cloud IoT pour offrir à ses clients des solutions inter-domaines et connectées à partir d’une source unique. L’objectif stratégique du Groupe Bosch s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde entier des « Technologies pour la vie ».

Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 450 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans la quasi-totalité des pays du globe. Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe. Bosch emploie 62 500 collaborateurs en recherche et développement répartis dans 125 sites.

L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d’associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites www.bosch.be, www.bosch.com, www.iot.bosch.com, www.bosch-press.com, www.twitter.com/BoschPresse, https://www.linkedin.com/company/bosch-belgium, www.twitter.com/BoschBelgium

 

Connected horizon – seeing beyond the bends ahead
Coup offers app-controlled eScooter sharing service
Electromobility: driving enjoyment and connectivity
How Bosch is transforming driving with connected services
New business areas in the age of electromobility
Perfectly keyless
Perfectly keyless