Bosch acquiert la start-up américaine de covoiturage SPLT

Bosch acquiert la start-up américaine de covoiturage SPLT

Entrée de Bosch dans l'activité des services de covoiturage

Jeudi 22 février 2018

  • Une application de covoiturage entre collaborateurs pour se rendre à son travail dans la voiture d’un collègue
  • Objectif de croissance à deux chiffres sur le marché porteur des services de mobilité
  • Markus Heyn, membre du Directoire de Bosch : « Le smartphone est en passe de devenir le plus important des moyens de transport. »
Berlin / Stuttgart, Allemagne – Bosch fait son entrée dans l’activité des services de covoiturage. L’entreprise de technologies et de services vient en effet d’acquérir la start-up américaine Splitting Fares Inc. (SPLT) basée à Detroit. SPLT exploite une plateforme qui permet aux entreprises, universités ou . Cette approche B2B cible directement les « navetteurs », qui utilisent le même moyen de transport chaque jour pour aller travailler : grâce à son application, SPLT rapproche des personnes souhaitant effectuer le trajet ensemble jusqu’au même lieu de travail ou d’études. Un algorithme trouve en quelques secondes les bons participants au covoiturage et calcule l’itinéraire le plus rapide. L’objectif est de réduire les embouteillages et de rendre les déplacements quotidiens plus détendus. Créée en 2015, la start-up SPLT compte actuellement près de 140 000 utilisateurs aux Etats-Unis, au Mexique et en Allemagne. Les parties ont convenu de ne pas dévoiler le montant de la transaction. « Avec SPLT, nous étoffons encore notre offre dans le secteur porteur des services de mobilité », a déclaré Markus Heyn, membre du Directoire de Bosch.

« Le smartphone est en passe de devenir le plus important moyen de transport », a ajouté Markus Heyn. L’interconnexion des usagers de la route et des moyens de transport rend possible une mobilité flexible et multimodale : chacun peut décider en quelques secondes comment il veut voyager, et réserver en quelques clics. « Au travers d’une mobilité durable et abordable, nous voulons modifier fondamentalement le mode de déplacement des personnes », a expliqué Anya Babbitt, cofondatrice et PDG de SPLT.

Un nombre croissant de « navetteurs »
Marché porteur dans le secteur de la mobilité connectée, le covoiturage est maintenant facilité par des services en ligne et des applications à destination des conducteurs et des taxis. D’ici 2022, le nombre d’utilisateurs de services de covoiturage progressera de 60 % dans le monde pour atteindre 685 millions de personnes (source : Statista). Jusqu’à présent, les offres sont le plus souvent destinées directement aux personnes voyageant par hasard dans la même direction ou souhaitant organiser un voyage à la dernière minute. Les entreprises et les « navetteurs » sont en revanche moins ciblés. C’est précisément là que réside un immense potentiel : selon l’Office fédéral allemand pour la circulation des véhicules à moteur, l’Allemagne compte par exemple plus de 45 millions de véhicules particuliers qui sillonnent ses routes, et le nombre de navetteurs augmente. D’après l’Institut fédéral de recherche en matière de construction, d’urbanisme et d’aménagement, trois actifs sur cinq ne travaillent pas dans la commune dans laquelle ils habitent. Pour près des deux tiers des actifs, la voiture constitue le premier choix pour se rendre au travail selon les informations de l’Office fédéral de la Statistique. La conséquence est identique partout dans le monde : une paralysie du trafic aux heures de pointe. Des millions de navetteurs sont pris chaque jour dans des embouteillages. Autre problème : le conducteur est le plus souvent seul à bord de son véhicule. Le covoiturage demeure l’exception. C’est précisément là qu’intervient la solution de SPLT.

Des trajets détendus, peu coûteux et écologiques
SPLT mise sur le partage, avec une utilisation d’une grande simplicité. Les entreprises, universités ou municipalités fournissent à leurs collaborateurs un accès à la plateforme SPLT. Ces derniers téléchargent l’application SPLT, s’inscrivent et recherchent ou proposent des trajets. Les réservations peuvent intervenir à la dernière minute ou à l’avance. Les horaires d’arrivée s’affichent en temps réel, et les coûts sont partagés entre collègues et payés directement en ligne. Cette offre B2B cible les utilisateurs qui parcourent chaque jour les mêmes trajets. L’avantage est que les trajets sont partagés entre collègues ; les passagers ne craignent pas de monter dans la voiture de parfaits inconnus. Ce covoiturage favorise par ailleurs les échanges et l’extension du réseau professionnel. Les bus d’entreprise peuvent eux aussi être intégrés dans l’application, ce qui permet une utilisation plus flexible et un meilleur taux de remplissage. Les trajets pour se rendre au travail sont plus détendus, peu coûteux et écologiques. De plus, les entreprises contribuent ainsi à réduire la circulation. Le nombre d’utilisateurs de la plateforme SPLT devrait augmenter significativement dans les prochaines années, notamment étant disponible dans de nouvelles régions. Au sein du Groupe Bosch lui-même, des collaborateurs utilisent déjà l’application au Mexique, et une extension est prévue à l’ensemble du Groupe. « Nous pensons qu’aux côtés de Bosch, nous bénéficions de bonnes perspectives de croissance mondiale », a déclaré Anya Babbitt. Filiale à 100 %, SPLT demeurera une unité autonome au sein du Groupe Bosch.

Bosch ConnectedWorld IoT Conference
En matière d’Internet des objets, Bosch bénéficie d’un large positionnement avec ses solutions pour la mobilité connectée, l’industrie connectée, les systèmes énergétiques connectés et les bâtiments connectés. Lors du forum Bosch ConnectedWorld de Berlin, cette année la cinquième édition, plus de 70 exposants montrent tout ce qui est d’ores et déjà possible en matière d’Internet des objets et la façon dont tout cela améliorera la vie des gens au quotidien.

---

Le Groupe Bosch est un important fournisseur mondial de technologies et de services. Avec un effectif d’environ 400 500 collaborateurs dans le monde (au 31/12/2017), le Groupe Bosch a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 78 milliards d’euro selon les données provisoires. Ses activités sont réparties en quatre domaines : Solutions pour la mobilité, Techniques industrielles, Biens de consommation et Techniques pour les énergies et les bâtiments. En tant que société leader de l’Internet des objets (IoT), Bosch propose des solutions innovantes pour les maisons intelligentes, les villes intelligentes, la mobilité connectée et l’industrie connectée. Le Groupe utilise son expertise en matière de technologie des capteurs, de logiciels et de services, ainsi que de son propre Cloud IoT pour offrir à ses clients des solutions inter-domaines et connectées à partir d’une source unique. L’objectif stratégique du Groupe Bosch s’articule autour des solutions pour la vie interconnectée. Avec ses produits et services à la fois innovants et enthousiasmants, le Groupe Bosch entend améliorer la qualité de la vie en proposant dans le monde entier des « Technologies pour la vie ».

Le Groupe Bosch comprend la société Robert Bosch GmbH ainsi qu’environ 450 filiales et sociétés régionales réparties dans près de 60 pays. En incluant les partenaires commerciaux, le Groupe Bosch est alors présent dans la quasi-totalité des pays du globe. Ce réseau international de développement, de fabrication et de distribution constitue l’élément clé de la poursuite de la croissance du Groupe. Bosch emploie 62 500 collaborateurs en recherche et développement répartis dans 125 sites.

L’entreprise a été créée par Robert Bosch (1861-1942) en 1886 à Stuttgart sous la dénomination « Werkstätte für Feinmechanik und Elektrotechnik » (Ateliers de mécanique de précision et d’électrotechnique). La structure particulière de la propriété de la société Robert Bosch GmbH garantit la liberté d’entreprise du Groupe Bosch. Grâce à cette structure, la société est en mesure de planifier à long terme et de réaliser d’importants investissements initiaux pour garantir son avenir. Les parts de capital de Robert Bosch GmbH sont détenues à 92 % par la fondation d’utilité publique Robert Bosch Stiftung GmbH. Les droits de vote liés à ce capital social sont confiés majoritairement à la société en commandite Robert Bosch Industrietreuhand KG, qui exerce la fonction d’associé actif. Les autres parts sont détenues par la famille Bosch et par la société Robert Bosch GmbH.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites www.bosch.be, www.bosch.com, www.iot.bosch.com, www.bosch-press.com, www.twitter.com/BoschPresse, https://www.linkedin.com/company/bosch-belgium, www.twitter.com/BoschBelgium

SPLT App
Using an app to share a ride to work